A. VANTUR, Ventriloque



Les articles de Maurice Saltano sur les ventriloques (Cf. numéros 111 et 113) ont amené François GHIAZZA, l’un de nos abonnés de la première heure, à nous apporter quelques précisions sur A. VANTUR dont il fut l’élève et l’ami. Laissons-lui d’abord la parole avant d’évoquer sa propre carrière de ventriloque.

Toto (photo1)De son vrai nom César VENTURA, A. VANTUR, né à Nice, était un artiste complet qui savait tout faire. Il était excellent dessinateur et portraitiste et a pratiqué avec succès tous les genres : diseur, fantaisiste, chanteur à voix, comique troupier, caricaturiste exprès, clown, illusionniste, ventriloque. Maître imprimeur de son métier, il a été, en 1942, l’un des fondateurs de l’Amicale Robert Houdin de Nice pour les représentations de laquelle il réalisait toutes les affiches et les programmes. Il imprima également les 9 numéros de la revue DIABOLICUS qui fut publiée par cette amicale en 1948.

Lorsqu’il cessa de se produire en 1953, François Ghiazza, qui avait été avec lui l’un des cofondateurs de l’Amicale de Nice, lui racheta son mannequin "TOTO" (photo 1).

Le Tonneau Infernal (photo 2 - 1949)François GHIAZZA est né le 8 janvier 1915 et a pratiqué pendant 52 ans, soit de 1936 à 1988, en amateur et semi-professionnel l’art de la magie et de la ventriloquie sous le pseudonyme de GUY AZA. Parce qu’il avait assez vite compris que la profession d’artiste ne nourrit pas forcément son homme, parallèlement à son activité artistique, il a exercé sa vie durant et jusqu’à l’âge de 67 ans la profession de comptable. Pour cette raison, son rayon d’action a été essentiellement le département des Alpes-Maritimes : Nice, Cannes, Monaco et le spectacle d’une heure qu’il proposait était partagé entre l’illusionnisme (photo 2) et la ventriloquie. Une aussi longue carrière de ventriloque donne forcément naissance à une famille nombreuse...

Il débuta en utilisant une simple poupée d’enfant dont il avait articulé la bouche et ce n’est qu’en 1939 qu’il put se procurer chez Dickmann son premier mannequin : "COCO" (photo 3). Ce mannequin il l’a utlisé jusqu’en 1975, en alternance avec celui de A. VANTUR. Il s’est aussi servi après 1960 du mannequin que l’on voit sur la photo 4 et il a également pratiqué son art avec un mannequin dont la tête est faite avec la main.

Coco (photo 3) Guy Aza (photo 4 - 1972)
A. VANTUR avait su trouver en GUY AZA un successeur et un artiste digne de son talent.

 
Lire aussi :

Hommage à Bernard Andrëi
Jacques Tandeau
Pierre Edernac
Disparition de Llorens
Décès de René Devienne
Hommage à Finity
Derek DINGLE
DAMORYS
Disparition de deux géants américains
Décès de Richard Ross